Le bras de fer qui oppose Google à la Cnil n’a pas pour objet de remettre en cause le droit à l’oubli, mais de contester l’application extraterritoriale du droit français ainsi que l´entrave au droit à l’information du public.

Pour lire l’article dans son intégralité : http://goo.gl/nlUry2

© Droits A&P Assuline & Partners Avocats 2015. Tous droits réservés.
197, avenue de Versailles 75016 Paris
Réalisation : CUBIC PROJECT